Track installation

I continue to work on the project. I prepare the rail track installation.

Before, I have to define the area where I have to dectect the train. We call this the retro-signalisation. It exists several technical solutions :

  • power consumption detection
  • infra detection
  • magnetic detection

The better and most reliable is the power consumption detection. We isolate a rail (one side is enough) and use an electronical module.

I have chosen the modules RM-GB-8N de LDT.

We have to be able to stop a train so as to permit to an other train to continue ; or only because there is a train in front of… When the train is stopped on the track, we have to avoid to stop on a turnout ; as a car can’t be stopped on the middle road cross.

We call this area “cantons”. So the minimal size of a canton is the maximal train length.

I have splitted each canton in 3 blocs ; an area to decrease the speed, and a stop area.

The bloc size has to be enough to detect or stop a train.

In a station, as the train drives with a low speed, we can reduce the bloc size.

The bloc size and the position depend on the max speed and the precision needed to stop the train.

I have cut the both sides. Even if it isn’t needed, I prefer to anticipate.

Here, you can download the documentation to plug a S88 module.

I have used a depron layer fixed with wood glue (mixed 50% of water).

I have started to fix the curves. I have used some nails whom I have cut the head to be sure that my curve can’t move !

Depron

My turnout aren’t still fix since I haven’t mounted the motors.

This entry was posted in Rail layout and tagged , . Bookmark the permalink.

9 Responses to Track installation

  1. n'ry says:

    salut
    volilà j’ai fait le branchement de ton plan pour faire arreter une loco a un endroit sur la pleine voie type gare
    mais rien ne s’arrete et continu son chemin le s88 et bien branche le cablage idem au tiens
    pas de solution en vue a tu une idée? là seule chose qui marche c’est le va et viens
    merci de ton retour as tu un autre plan pour le cablage merci a toi

  2. n'ry says:

    j’ai regarder sur la ecos si il y avait une programmation rien vu de ce coté quand j’ai brancher le va et viens j’ai rien eu a programmer a moins que j’ai rater un episode
    merci de ton retour

    • Nicolas says:

      Je mets en ligne ton schéma pour que d’autres puissent en profiter.

      Ton schéma est bon. Tu peux d’ailleurs vérifier que la rétro-signalisation fonctionne, en allant dans la page “configuration du module S88″ (là où tu choisis si c’est un module 8 ou 16 ports). Il y a un monitoring où tu peux voir si le train est bien détecté ou non.

      Pour que ça fonctionne (la partie détection) :
      - il faut que le bon nombre de modules soit déclaré au près de l’ecos ;
      - dans le cas de plusieurs modules ils doivent être correctement chaînés les uns aux autres ;
      - il faut bien indiquer pour chaque module le nombre de port (8 ou 16) ;
      - il faut alimenter le module en entier (il y a deux bornes)

      Sur ton schéma, tout à l’air bon.

      Ensuite sur l’ecos, je ne comprends pas trop ta question ? Si ta question est comment arrêter le train automatiquement sur un contact de rétro-signalisation, ce n’est pas possible (or la fonction va et vient).

      C’est pour cela que je disais dans mon post, que c’est relativement limité !

      Si tu veux que ton train s’arrête quelques secondes, puis reparte, il faut utiliser un logiciel sur PC. A ma connaissance, aucune centrale ne permet de faire cela directement (ou alors faire un petit circuit électronique).

      Pour ma part, j’utilise rocrail. Mais je n’ai pas encore rédiger d’articles sur cela.

  3. n'ry says:

    merci a toi pour ta reponse je vais regarder tout cela je te souhaite de tres bonnes vacances profite bien
    cordialement n’ry

  4. Daniel says:

    Bonjour Nicolas

    Avec Rocrail j’ai fais quelques essais sur un circuit de test, ce logiciel me semble trés interessant par ses possibilités, et de plus il est gratuit.
    Mais avant de saucissonner tout mon réseau, j’aimerais avoir ton avis sur la meilleure façon de faire les coupures.

    Quelle est la différence de fonctionnement entre le canton A coupé en 2 zones A1 et A2 (post “train navette”), et le canton découpé en 3 zones comme ci-dessus ?

    • Nicolas says:

      Bonsoir,

      un canton peut être composé de 1 ou plusieurs blocs. Plus il y a de blocs, plus il est facile de connaître précisément la position du train.

      En général on utilise deux blocs pour un canton lorsque celui-ci est unidirectionnel. Le premier bloc est le plus grand, il permet de détecter l’entrée du train dans le canton et donc de lui donner l’ordre de ralentir jusqu’à sa vitesse minimale (vitesse d’approche).

      Puis dès qu’il entre dans le second bloc, on lui donne l’ordre de s’arrêter. Ce second bloc fait entre 5 et 10 cm (à l’échelle N). Plus la vitesse d’approche est faible, plus ce bloc peut être petit.

      Pour un canton bidirectionnel, on aura 3 blocs.

      Exemple : pour un train en DCC avec 28 crans, on entre dans le canton à la vitesse V1=10. On donne l’ordre de ralentir à la vitesse V2=3 (le train suit la courbe de vitesse), puis dans le second bloc, on lui donne l’ordre V3=0.

      Si on veut être plus précis, améliorer les vitesses d’approche surtout dans une gare, on peut augmenter le nombre de bloc.

      Dans mon cas, j’ai une gare terminus, j’ai augmenté le nombre de blocs pour être plus précis, avoir une vitess e d’approche plus réaliste et pour permettre de stopper des rames courtes au milieu du quai.

      Rocrail permet de simuler des blocs. A l’entrée dans un bloc, on donne un ordre de vitesse et après N milisecondes on donne un second ordre. Je présenterai cela dans mon prochain article sur rocrail.

      Nicolas

      • Daniel says:

        Merci pour ta réponse Nicolas.

        comme je suis en HO, je suppose que je dois prévoir 10 à 20 cm pour la zone d’ arrêt ?
        Une si petite zone c’est valable si le train entre à petite vitesse …..

        Maintenant en mode automatique, j’ arrive à faire avancer une loco d’un bloc au bloc suivant avec le ralenti puis l’arrêt,
        mais je n’arrive pas à faire avancer la loco du bloc 1 à un bloc au dela du suivant ?.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>